CANYON DE CHELLY, AZ

National Monument




Le parc est constitué de 2 canyons qui se rejoignent non loin de la petite ville de Chinle, le Canyon del Muerto  long de 50 km et le Canyon de Chelly  long de 65 km.

La petite rivière de Chelly (prononcer di chay)  prend naissance dans les montagnes, à la frontière du Nouveau Mexique. Elle paraît bien insignifiante cette rivière aujourd’hui, elle est même pratiquement à sec en été, elle a pourtant creusé des canyons dont les parois verticales atteignent jusqu’à 300 m de hauteur et sont parfois écartées de 800 m.



GEOLOGIE
On remarque deux types de roches dans le canyon: le grès de Chelly, de couleur ocre-rose, dans la partie inférieure, sa formation remonte à 200 millions d’années, et le conglomérat de Shinarump de couleur grise dans la partie supérieure, constitué de cailloux et de graviers compressés, dans lequel en a trouvé de l’uranium en abondance dans le nord de l’Arizona et le sud de l’Utah, il s’est formé il y a 150 millions d’années.

Le sommet du Canyon est encore recouvert par endroits de la formation de Chinle, un grès coloré, qui a disparu d’une grande partie du canyon.

La patine noire que l’on retrouve souvent provient d’écoulements de  minerai de cuivre dilué.





HISTOIRE
Les ruines proviennent de demeures bâties par les Anasazis, ancêtres des indiens Pueblos, entre les années 350 et 1200. Les plus grandes ont été construites entre 1200 et 1270 comme celles de Mesa Verde. Ensuite, comme cela fut le cas dans toute la région, les indiens les ont abandonnées et sont partis à la fin des années 1200.

Par la suite, ces habitations furent occupées par les indiens Hopis, puis dans les années 1700, par les Navajos, apparentés aux Apaches du Nouveau Mexique qu’ils ont quitté pour s’installer dans le canyon. Semi-nomades, ils pratiquent la chassent, élèvent des moutons, et cultivent le maïs. Ils ont fait du Canyon de Chelly, leur base, d’où ils partaient piller les indiens  Pueblos plus pacifiques du Nouveau Mexique.

La présence des Navajos dans le Canyon n’était pas du goût des espagnols. En 1805, le lieutenant Antonio Narbona, à la tête de 300 hommes, s’est attaqué à la forteresse Navajo dans le Canyon del Muerto, massacrant les 115 occupants. La grotte prit le nom de Grotte des Massacres.

Après le départ des espagnols, les Navajos ont recommencé à piller, devenant la brebis galeuse des américains. En 1864, Kit Carson et ses hommes s’attaquent à une nouvelle forteresse du canyon del Muerto, Antelope House. Carson est contre la lutte ouverte, il préfère affamer les Navajos en précipitant leurs troupeaux dans le vide, pour les forcer à se rendre. A la suite d’un long siège de plusieurs mois, 8000 Navajos des environs se soumettent. On les envoie dans une réserve au Nouveau Mexique. Un voyage de 600 km, au cours duquel 2000 d’entre eux périront. Mais les occupants de la forteresse auront pu résister sans se rendre...




VISITES

Visitor Center : Exposition d’objets Navajos, diaporama, documentation...

CANYON DEL MUERTO:  31 km sur la bordure nord

Antelope House Overlook ** (16.5 km du visitor center).

Deux belvédères à 400 m au fond du parking. Nous sommes déjà à 210 m du fond du canyon. C’est le rocher en face, qui fait un angle avec le canyon de Black Rock, qui servit de refuge pendant plusieurs mois aux Navajos, lors du siège de Kit Carson.

Mummy Cave Overlook *** (31 km du visitor center).

Point de vue sur l’une des plus belles ruines du parc, où ont été retrouvées 2 momies, avec pour arrière plan le canyon et des fermes indiennes.

CANYON DE CHELLY:  33 km sur la bordure sud.

Tsegi overlook ,à 3.7 km de l’entrée du site. Depuis ce point, on peut apercevoir un hogan traditionnel.

Junction Overlook (à 6 km) on aperçoit quelques ruines sans grand intérêt, mais aussi et surtout la jonction des deux cours d’eau.

White house Overlook and Trail **** (à 9.5 km) premier grand et magnifique point de vue sur des ruines Anasazis (80 pièces, 4 kivas) en contrebas très visibles depuis la bordure du canyon. C’est ici que débute le seul sentier de randonnée (trail)  accessible  sans l’accompagnement d’un ranger. Il faut compter 2h pour parcourir les  2 x 2 km avec 300 m de dénivelé.

Sliding House Overlook (19.4 km) vue agréable, mais comme l’indique le nom de ce point, les maisons ont glissé, alors... on ne voit rien!

Face Rock Overlook, intérêt limité

Spider Rock Overlook **** (33 km) Le panorama qui a rendu célèbre le canyon de Chelly. Profondeur du canyon à son maximum, 305 m. Le monolithe de Spider Rock fait 244 m de haut. Spider Woman, la femme araignée est une divinité importante chez les Navajos, elle vie sur ce rocher où elle emmène les enfants méchants. Ce rocher fut également la vedette du film de J. Lee Thompson, L’Or de Mac Kenna



 
USA&You - © 2001 - 2005