LE FAR WEST
Nevada, Utah, Arizona, Colorado, Nouveau Mexique
 





HISTOIRE

Jusqu’en 1803, la frontière de l’ouest  correspondait à la bordure ouest du Mississippi, passant par St Louis, Missouri. Les Espagnols, qui souhaitaient étendre leurs conquêtes au nord du Mexique étaient déjà installés en bordure du Pacifique.


En 1803, alors que Thomas Jefferson était président, Napoléon vendit aux Américains pour 23 millions de dollars seulement, la Louisiane qu’il avait reprise aux Espagnols. La Louisiane française de l’époque n’avait pas grand chose à voir avec la Louisiane Actuelle, puisqu’elle s’étendait de la Nouvelle Orléans au Canada, le Mississippi matérialisant la bordure est,  jusqu’aux Rocheuses. La Louisiane bradée par Napoléon représentait en fait la moitié de l’ouest américain ! Les USA ont ainsi  doublé leur superficie. Il ne leur reste plus qu’à explorer ces contrées vierges qu’ils viennent d’acquérir.


1804, Thomas Jefferson envoie les capitaines Lewis et Clark explorer le Nord-Ouest, espérant découvrir des voies de navigation en vue de permettre le commerce. Pendant ce temps et durant un siècle, des explorateurs découvrent les terres arides d’Arizona et du Nouveau Mexique, le désert du Nevada, d’Utah et les sommets infranchissables de la Sierra Nevada. Au total plus de 600 km de désert, de canyons et de fleuves capricieux!


1848, 600.000 prospecteurs d’or potentiels quittent famille et travail pour affluer vers l’ouest (Californie, Arizona, Colorado)


1847, plus préoccupés d’établir une civilisation, les Mormons parviennent à faire des terres désertiques qui entourent le Grand Lac Salé, une région agricole. Leur présence est marquée dans tout l’Utah. A leur arrivée, il n’y avait que des trappeurs et des indiens Uthes dans cette contrée aride. Des grottes occupées 9.000 ans avant JC ont été découvertes, ainsi que des fossiles de dinosaures et brontosaures de l’ère secondaire.


1858, l’état du Colorado, baptisé le toit de l’Amérique à cause de ses 54 sommets dépassant 4000 m d’altitude, difficilement accessible à cause de la barrière que constituent les Rocheuses sort de l’oubli grâce à la découverte de mines d’or, de cuivre et d’argent.


Au fur et à mesure que la civilisation avançait en Arizona, pour y découvrir de l’or, de l’argent et du cuivre, les Apaches (Cochise, Geronimo) succombaient. Les Navajos et les Pueblos se retrouvèrent cantonnés dans des réserves.




COLORADO


De l’espagnol coloré de rouge.
Superficie : 270.000 km²

Population : 3.3 millions d’habitants

Capitale :  Denver / 470.000 h

·       Le toit de la nation, au cœur des Rocheuses. La plupart des pics atteignent 3.000 m, 54 pics dépassent 4.000 m, le Mt Elbert  culmine à 4.399 m. Le Rocky Mountains National Park compte 18 pics de plus de 3.000 m.

·       Au sud-ouest, à la frontière du Nouveau Mexique, les canyons de Mesa Verde renferment les habitations des Anasazis construites entre les années 400  et 700, dans la roche rouge qui a donné son nom à l’état.

·       The silver state, était un titre que le Colorado partageait avec le Nevada. L’économie du Colorado repose essentiellement sur ses ressources minières. Extraction de vanadium, un métal blanc léger, de tungstène, métal noir lourd utilisé par exemple pour fabriquer le filament des ampoules électriques. On extrait également du charbon, du pétrole, du gaz naturel, le Colorado est le 1er producteur mondial de molybdène, un métal blanc dur, et le 1er producteur d’étain des USA.

·       L’or blanc, la neige, a remplacé l’or jaune, le Colorado compte les pistes les plus fréquentées des USA. Aspen station très chic, Copper Mountain d’avantage tout public et très famille.

·       L’agriculture grâce à une irrigation très développée repose sur la culture de céréales, de betteraves sucrières, de légumes et de fruits. On pratique également l’élevage.



 
Copyright 2001 - 2005 USA & You