HIGHWAY 101 El Camino Real
Section San Francisco - Los Angeles


Immeubles de la Silicon Valley
San Jose: Ms Winchester's Mistery House

SAN JOSE

Population : 800.000 habitants

 

A l’extrémité sud de la Baie de San Francisco, au cœur de la vallée de Santa Clara qui s’étend sur une cinquantaine de kilomètres en longueur, et une dizaine de kilomètres en largeur. On y cultive du raisin, des prunes, et des pêches.

.

La ville s’est développée autour de la mission fondée en 1777.

San José a été capitale de la Californie de 1849 à 1851.

Au 19ème, c’était une ville d’immigrants français venus y planter des vignobles et des vergers.

 

Economie basée sur l’électronique, l’aéronautique, et les conserveries de fruits La petite ville maraîchère est devenue la grande ville résidentielle de la Silicon Valley qui s’étend de San Francisco à San Jose. La Silicon Valley est le berceau des technologies de pointe, elle représente la concentration d’industries technologiques, scientifiques, électroniques, informatiques ou bureautiques, la plus réputée dans le monde.

 

Suite à l’essor de l’informatique, San Jose a vu augmenter le niveau de vie de ses résidents. Les loyers ont augmenté eux aussi, depuis quelques années, ils augmentent de 30% par an. Il faut un salaire minimum de 4.000 $ par mois pour se loger décemment, le plus petit studio est loué 1.500 $ par mois. Avec un travail, et un salaire de 2.200 $, on devient rapidement SDF, ces nouveaux pauvres ne peuvent pas s’offrir une chambre chaque soir, même dans le motel le plus minable. Certains passent la nuit dans le désormais célèbre bus 22 qui parcoure la ville d’un bout à l’autre en 2h. En faisant 2 trajets aller et retour, ces nouveaux pauvres auront dormi 8h pour 1.5$ seulement!

 

Les immenses hangars de forme curieuse que vous apercevez depuis l’autoroute en traversant la ville à proximité de l’aéroport appartiennent à la NASA, on y pratique l’assemblage d’éléments spatiaux

Population : 800.000 habitants

 

San Lui Obispo: Madonna Inn
Madonna Inn: Caveman Room

SAN LUI OBISPO

Population : 42.000 habitants

 

Le père Junipero Serra y fonda une mission en 1772.

La ville s’est développée en 1894 avec le chemin de fer de la compagnie Southern Pacific.

San Luis Obispo accueille les 16.000 étudiants de l’Université Polytechnique de Californie. On y trouve également un établissement pénitentiaire, des installations militaires, et un hôtel qui attire l’attention des touristes, le Madonna Inn. Rien à voir avec la chanteuse, Madonna ! Cet hôtel blanc-rosé, légèrement en retrait de la route principale, mais bien visible malgré tout, a la particularité de proposer à ses clients une centaine de chambres, toutes décorées selon un thème différent. Pourquoi ne pas s’y arrêter pour déjeuner dans son restaurant complètement kitch, ou même simplement pour visiter les toilettes hommes. Oui, vous avez bien lu ! Les lavabos sont des bénitiers, les urinoirs, une chute d’eau, ça mérite le détour, dans ce cas, depuis le parking entrez directement par la porte sous le porche. Ce sont probablement les toilettes les plus photographiées des USA !

 

Une longue plage de 35 km, Pismo Beach, s’étend jusqu’à Santa Barbara. Autrefois, on pouvait y ramasser 50.000 palourdes par jour. Aujourd’hui la récolte est limitée à 10 par personne et par jour. Entre novembre et mars, des milliers de papillons Monarch venus du Canada viennent se reproduire sur les eucalyptus qui bordent Pismo Beach


Moro Bay
Monarch


MORO BAY


Population : 9.700 habitants

 

Station balnéaire signalée au nord par une centrale thermique peu accueillante

Le dôme  de 180 mètres qui se dresse devant le port de pêche est d’origine volcanique. Il abrite une réserve naturelle d’animaux et plus particulièrement des faucons pèlerins qu’on observe à la jumelle car il est interdit de grimper sur le dôme.


 

WANDENBERG

Pour information : Base de lancement, de satellites espions, entre autres, de la côte ouest.

 


SOLVANG

Population : 4.700 habitants

 

Fondée en 1911 par une communauté de Danois à la recherche d’un site pour fonder une école.

Depuis l’influence danoise est fortement présente, elle s’affiche sous forme de moulins à vent, d’habitations à colombages, de toits de chaume, de cheminées surmontées de nids de cigognes ( ils sont faux ). Sans oublier 300 boutiques de spécialités nordiques!

C’est un détour sympathique, et en cour de route vous apercevrez dans la campagne environnante d’insolites élevages de lamas et d’autruches.

 

Solvang
Solvang

 

SANTA BARBARA

A 150 km au nord de Los Angeles.

Population : 86.000 habitants

 

 

A la fois ville résidentielle et station balnéaire très renommée. Pas moins de 300 jours d’ensoleillement par an.

Parmi ses résidents prestigieux Kevin Kostner, Madonna, Michael Jackson, Precillia Presley, mais les villas des stars changent fréquemment de propriétaires.

Le centre ville a gardé son charme espagnol avec des maisons en adobe, des ruelles, et des arcades abritant une quantité de commerces et de restaurants.

Aucun gratte-ciel, spéculateurs et promoteurs sont tenus à distance!

 

L’Université Californienne de Santa Barbara, UCSB, compte 14.000 étudiants

Economie basée sur les loisirs, l’électronique et l’informatique essentiellement.


Santa Barbara Mission
Santa Barbara County Court House


A voir :

 

Le palais de justice, County Court House, au N° 1100 Anacapa Street. (ouvert tous les jours de 9:00 à 17:00). Petit palais de style hispano-mauresque  de1929, murs et plafonds décorés avec raffinement de murales et de mosaïques, jardin tropical autour de la propriété. Un des plus beaux édifices de la ville. Vue panoramique sur les toits de tuiles depuis la tour (accessible par ascenseur).

 

Mission Santa Barbara, à 3 km du centre ville, à la jonction des rues E. Los Olivos et Upper Laguna. Accès par State St ou Anacapa St. Visites tous les jours de 9:00 à 17:00.

En 1602, le jour de la Ste Barbara, Sebastien Vizcaino jeta l’ancre dans la baie. En 1782, on établit un présidio et en 1786, Junipero Serra fonda une mission. L’église actuelle date de 1820, elle est entourée d’un jardin tropical et abrite un musée où on peut voir des cellules de missionnaires, des objets usuels du 18ème/19ème, de l’artisanat indien.

 

Une promenade sur la jetée, Santa Barbara Pier, n’est pas désagréable, on y trouve quelques magasins et restaurants. Le week-end des camelots s’installent sous les palmiers, sur la pelouse qui fait la transition entre la rue et la plage.



Copyright ©  2001- 2003 USA & You