HIGHWAY 17
Section Flagstaff – Phoenix, AZ
 


 FLAGSTAFF

 

Population : 45.900 h

Altitude : 2100 m, il neige parfois jusqu’en mai !

220 km de Phœnix

 

San Francisco Peaks / Flagstaff

 

Flagstaff se trouve au milieu des pins de la forêt nationale de Coconino. On pourrait croire à première vue que Flagstaff n’est qu’une route, l’interstate 40, bordée de panneaux publicitaires, d’enseignes lumineuses, d’une nuée d’hôtels, motels, stations services, centres commerciaux, Mac Donald, Taco Bell, Denny’s et autres restaurants franchisés. Evidemment, on ne peut pas nier que c’est une ville de passage pour les touristes qui se rendent au Grand Canyon, et séjournent au plus une nuit, et un camp de base l’hiver, pour les amateurs de ski. Flagstaff, possède aussi un Historic Downtown, aux allures très western, articulé autour de San Francisco Street. Plusieurs bâtiments sont à découvrir, le Santa Fe Railroad Depot  de1926, dans un style revival Tudor, à l’angle de Leroux St, le Weatherford Hotel à l’angle de Leroux St et Aspen Av, l’Orpheum Theater de1911 sur Aspen Av, le Monte Vista Hotel de 1930 au 100 North San Francisco St, ainsi que des boutiques aux façades de briques. Des panneaux de couleur marron ne manqueront pas de vous signaler qu’ici passait la mythique route 66 reliant Chicago à Los Angeles, aujourd’hui seuls quelques tronçons subsistent encore.

 

Début juillet, les Indiens de la région tiennent à Flagstaff leur Pow Wow. Pendant une semaine ils dansent, défilent, organisent des rodéos… Une manifestation riche en couleurs, très attendue chaque année.

 

Au nord de la ville, les San Francisco Peaks, culminent à 3.854 m. Un télésiège permet de grimper jusqu’à 3.500 m.

 

Au nord -est, on peut visiter Sunset Crater National Monument, un cratère vieux de 50.000 ans, découvert en 1871, occasionné par la collision à 72.000 km / h d’un météore avec la terre. Le cratère fait 1500 m de diamètre, 4800 m de circonférence, soit l’équivalent de 20 terrains de football, et 171 m de profondeur, ce qui correspond à 60 étages !

 

 

 

 OAK CREEK CANYON

 

A 42 km de Flagstaff, 30 mn de route. C’est une gorge de 26 km entre Sedona et Flagstaff à travers la forêt. Un paysage de tours de grès jaune, de granite rose, et de calcaire, le long de la rivière Oak Creek, au milieu de noisetiers, d’érables et... de chalets suisses!

 

 SEDONA

 

Szdona

 

Population : 7.700 h. dont environ 400 peintres, sculpteurs, et autres artistes, installés dans la partie haute de la ville.

 

Bell RockSedona est avant tout l’endroit rêvé pour faire du shopping. On trouve toutes sortes de souvenirs abordables, mais également de très beaux objets d’art de grande valeur. C’est impressionnant, la rue principale n’est qu’une succession de commerces et de restaurants sur deux niveaux. C’est également le point de départ d’excursions en Jeep dans les falaises de grés rouge qui constituent l’essentiel de l’arrière plan de la ville.

En contrebas se trouve l’autre partie de la ville, nettement moins touristique, avec ses habitations, ses commerces pour une consommation plus quotidienne, son hôpital, son école… Entre les deux, vous remarquerez une curieuse formation de gré rouge, surnommée Bell Rock, en raison de sa forme de cloche.

 

Chaque année, au mois de septembre se tient le Jazz on the Rocks festival.

 

CURIOSITE

 

Holy Cross ChapelThe Chapel of the Holy Cross: C’est ce cube rose, entre deux blocs de grés rouge, au sud de la ville, construit entre 1953 et 1956 sur l’initiative d’une dénommée Marguerite Brunswig Staude, dédié à la mémoire de ses parents.

Après un échec auprès du célèbre architecte Frank Lloyd Wright, elle fit appel à deux architectes de San Francisco, Anshen et Allen.

 

 

 

 

 

 

 

 MONTEZUMA CASTLE

 

Montezuma CastleVisite libre de l’extérieur uniquement, compter 30 à 45 mn. Prix : 2 $. Intéressant si vous n’avez pas l’intention de visiter Mesa Verde National Park.

 

Au nord de Camp Verde dans le Verde Valley.

Les premiers occupants  permanents de la Verde Valley étaient les indiens Hohokam, arrivés dans la vallée vers l’an 600. Ils étaient de bons fermiers, cultivaient le maïs, les fèves, les courges, le coton, en pratiquant l’irrigation. Ils vivaient dans des habitations d’une seule pièce, faites de bois et de boue, qu’ils construisaient sur les terrasses qui dominaient leurs champs.

 

Une autre peuplade a vécu dans la région, ce sont les indiens Sinagua (traduction : sans eau) venant du pied des collines environnantes et du plateau au-delà de la vallée. A l’origine ce sont des fermiers qui dépendent totalement des pluies pour les cultures car ils ne pratiquaient pas l’irrigation et leurs habitations (pithouse) étaient creusées dans le sol.

Leur installation dans la région vers 1125, sur des espaces abandonnés par les indiens Hohokam partis vers le Nord cultiver des terres fertilisées par les cendres provenant de l’éruption d’un volcan dans les années 1060, a entraîné des changements dans leur culture. Ils ont eu recours à l’irrigation et son devenus maçons en édifiant des constructions au-dessus du sol. Une idée probablement empruntée aux Anasazi installés plus au nord.

 

Pendant très longtemps, on a cru que cette habitation troglodyte avait été construite par des réfugiés aztèques pour leur empereur. Mais Montezuma ne s’est jamais aventuré aussi loin depuis sa terre du Mexique. Mais le nom est resté.

 

Cette habitation fut construite par les Sinagua à partir de 1150, elle arriva à sa taille actuelle vers 1300 et fut occupée pendant  encore environ 1 siècle. Haute de 5 étages, elle comporte 20 pièces, vraisemblablement destinées à abriter une cinquantaine de personnes, famille ou amis.

A partir des années 1400, tous les Sinagua ont déserté la vallée, sans que l’on puisse fournir d’explications rationnelles. Surpopulation, conflits avec les Yavapai présents à l’arrivée des espagnols dans la vallée en 1583, sont autant de questions qui restent sans réponse.

On pense qu’ils se sont peut-être mêlés aux tribus Hopi et Navajo, au nord.

 

 

 ARCOSANTI

 

Arcologie / Arcosanti100 km au nord de Phœnix, exit 262 A à Cordes Jct.

 

C’est le projet ambitieux d’une ville futuriste prévue pour 5.000 personnes dont les travaux ont débuté en 1970. Une symbiose de l’architecture et de l’écologie... Le concepteur de ce nouveau type d’habitat urbain baptisé  Arcologie  est l’architecte turinois Paolo Soleri, installé en Arizona depuis 1956. L’architecte est mort et les travaux n’ont pas beaucoup avancé. On prétend qu’il ne sont pas abandonnés, mais ce n’est pas l’impression que donne la vue du chantier. A part une exposition de cloches et la maquette du projet, il n’y a pas grand chose à voir. On peut apercevoir le chantier au loin depuis l’autoroute. Si vous envisagez de la quitter pour aller voir de plus près, vous constaterez que ce qui au départ ressemble à une route goudronnée se transforme rapidement en un chemin de terre chaotique et poussiéreux, votre véhicule ne vous dira pas merci. On vous aura prévenu !

 

 

 




 

 

  CACTUS EXPERIENCE

 

 

Il est très probable que votre prochaine étape soit Phœnix, d’ici là, vous allez traverser le désert d’Arizona, avec ses roches sombres, d’origine volcanique, et peut-être serez-vous tenté de faire un arrêt pour prendre en photo quelques-uns des plus beaux saguaros, ces impressionnants cactus aux allures de candélabres. Soyez prudents, ces saguaros inoffensifs, si vous n’essayez pas de les caresser, partagent le terrain avec une autre variété de cactus bien plus petits, très velus, les teddybear chollas, qui propulsent leurs minuscules et redoutables épines à votre contact, alors gardez vos distances ou munissez-vous d’une pince à épiler pour réparer les dégâts…

 



Copyright ©  2001- 2003 USA & You