MESA VERDE National Park
Click for Mesa Verde National Park, Colorado Forecast

Le Parc National de Mesa Verde se trouve dans le sud-ouest du Colorado, à 14,5 km à l'est de Cortez, et 56 km à l'ouest de Durango. On y accede par la route US 160.

Le site est classé Parc National depuis le 29 Juin 1906, et Heritage Mondial (UNESCO) depuis le 6 Septembre 1978.


Superficie: 210 km²
Altitudes: 2200 m à 2900 m, il neige en hiver
Intérêt: 4.000 habitations en ruines, dont 600 accrochées à la falaise, découvertes à partir de 1888 par des fermiers à la recherche de leur bétail égaré.
Paysage: une immense table verte, Mesa Verde, en espagnol, qui domine la campagne environnante du haut de ses 600m.
Plan [ 95 Ko JPG ]

Cliff House
Mesa

Mesa Verde National Park is the only National Park established to preserve the works of people. The culture represented at Mesa Verde reflects more than 700 years of history. From approximately A.D. 600 through 1300 people lived and flourished in communities throughout the area, eventually building elaborate stone villages in the sheltered alcoves of the canyon walls.

There are over 4,000 known archeological sites in the park. Approximately 600 of these are cliff dwellings. Only a few of these sites have been excavated. Unoccupied for many centuries, they have been weakened by natural forces. Some were badly damaged by looters before the area was made a national park. Maximum protection must be given to the dwellings in order to preserve them. One regulation is strictly enforced: Visitors may



CHRONOLOGIE

On sait que des indiens peuplaient le plateau du Colorado, il y a 10.000 ans. A cette époque, ils ne pratiquaient ni agriculture, ni artisanat. Ils vivaient de la cueillette et de la chasse. Les éléments susceptibles de nous renseigner sur leur mode de vie sont donc peu nombreux. Les archéologues situent une première civilisation dans les années 500.

Il y a 1400 ans, bien avant les Européens du Nouveau Monde, un groupe d’Indiens vivant dans la région des Four Corners, choisit d’élire domicile à Mesa Verde. On les a baptisés Anasazis, c’est à dire Anciens en navajo. Pendant 700 ans, leurs descendants vécurent et prospérèrent ici, finissant par bâtir de véritables villes de  pierres, très élaborées, dans les anfractuosités cachées des falaises du canyon.

A la fin des années 1200 ils abandonnèrent leurs maisons et Mesa Verde.

Malgré les études archéologiques entreprises depuis des décennies, nos connaissances restent assez sommaires.

La première civilisation anasazi, était probablement constituée de cultivateurs de maïs. On les appelle les Vanniers / Basket Makers. Cependant, cette civilisation n’a pas laissé de traces d’une vie permanente à Mesa Verde. Bien qu’ils excellent dans la fabrication de paniers, ils ne connaissaient ni la poterie, ni la construction d’habitations, ni la flèche, ni l’arc. Aucune des ruines de l’époque des Vanniers n’a été découverte à Mesa Verde.

Les premières habitations permanentes sont apparues dans les années 500, avec Les Vanniers Evolués. Leurs demeures, de type pit house,  sont assez primitives, elles consistent en une entrée et une pièce, creusées dans le sol et recouvertes de branchages mêlés à de la boue. Ils découvrirent la poterie qui leur permit de cuire les aliments, l’arc, la flèche, et le haricot entre dans leur alimentation.

750 à 1100, période dite de développement et d’expérimentation. On tente différents types de constructions de mûrs d’habitations: adobe (terre & paille compactées) et enfin la véritable maçonnerie en pierre. Les habitations se regroupent de plus en plus, pour former des villages, qu’on appellera pueblos. On pense que ces indiens constitueraient la première génération des indiens Pueblos qui peuplent aujourd’hui le Nouveau Mexique. Les constructions du type trou ne servent plus que pour les cérémonies, avec l’apparition de la Kiva qui, chez les Pueblos et les Hopis, correspond encore à la chambre de cérémonie. Il s’agit d’un trou circulaire, creusé à l’intérieur ou à l’extérieur de chaque habitation, au milieu duquel est creusé le  Sipapu qui symbolise l’entrée vers le monde souterrain. A coté de la Kiva,  relié à elle par un souterrain, on construit une tour d’environ 3 m de haut. On ignore s’il s’agit d’une tour de guet, ou d’une construction destinée au culte. Vers la fin de cette période de développement sont apparues les Kivas de clans, plus grandes, et en périphérie des maisons. La poterie de l’époque est ornée de motifs noirs sur fond blanc. Le coton fait son apparition, les berceaux sont construits en bois dur, ce qui explique la déformation du crâne des nouveau-nés.

La grande période Pueblo de Mesa Verde s’étend de 1100 à 1300. On construisit de grands villages et l’artisanat devint plus raffiné. Les maisons de plus en plus nombreuses sont de mieux en mieux construites, accolées les unes aux autres, dans d’immenses grottes naturelles à mi-hauteur des falaises des canyons. On ignore pourquoi les indiens sont soudains descendus se cacher dans les falaises, alors que durant 6 siècles, ils avaient vécu et construit sur les Mesas. La théorie la plus courante est celle d’une défense plus facile, mais la présence d’ennemis quelconques n’a pas été prouvée. Peut-être était-ce pour mieux se protéger des éléments. Quoi qu’il en soit, dans ces nouvelles demeures, les femmes ont remarquablement amélioré leur art de la poterie.

Pourtant, à peine installés dans leurs nouvelles maisons depuis 1 siècle, les Pueblos désertent soudainement Mesa Verde et le plateau du Colorado, pour ne jamais revenir! Nous sommes à la fin du 12ème siècle et on ignore ce qu'il s’est produit. Pas de trace de guerre, peut-être la grande sécheresse de 1273 à 1285... ou une autre raison! Ils sont allés s’installer vers la vallée du Rio Grande.

Ce n’est que 6 siècles plus tard, en 1888, que ces habitations ont été découvertes.


Cliff Palace
Balcony House


VISITE

L’intérêt principal du parc se situe au niveau de Chapin Mesa.

Park Point mérite de s’arrêter. C’est le point culminant du parc (2.621 m), on a une vue dégagée sur Shiprock, et sur la région des Four Corners, jonction de l’Utah, de l’Arizona, du Colorado, et du Nouveau Mexique. On peut accéder au belvédère Spectacular Panoramic View, avec sa voiture ou son car.

Visitor Center / Far View : Le centre d’accueil des visiteurs, dispose d’une cafétéria, de toilettes, de cabines téléphoniques, et évidemment permet de recueillir des informations sur le parc. C’est également l’unique endroit où vous pouvez acheter les tickets indispensables à la visite de deux très beaux sites du parc, Balcony House et Cliff Palace ($2). Décidez-vous maintenant, vous serez obligé de rebrousser chemin si vous vous décidez à faire la visite une fois sur place. Si vous ne faites qu’une de ces deux visites payantes, optez pour Cliff Palace. Visite d’1h, en anglais, accompagnée par un(e) ranger, par groupes de 20 personnes.

Museum / Spruce Tree House et Cafeteria. Vous pouvez envisager 2h d’arrêt, temps de repas inclus. Un sentier pour Spruce Tree House, construite entre 1200 et 1276, part du musée (30 mn A/R). Cette habitation comporte 114 pièces, et 8 kivas très bien conservées, dans une cavité naturelle longue de 66 m et profonde de 27 m. Elle était occupée par une centaine de personnes. C’est la 3ème plus grande habitation de ce type! Sur le chemin des panneaux indiquent les différentes plantes utilisées par les medecin-men indiens. Quand ce site fut découvert par les Wetherill, ils ont du escalader un épicéa, spruce en anglais, pour pénétrer à l’intérieur, c’est la raison pour laquelle ce nom fut donné à la maison.

La route de Chapin Mesa se sépare ensuite en deux. A gauche, vous allez sur Ruins Road Est, à droite, vous allez sur Ruins Road West.

RUINS ROAD EST  

Cliff Palace: (1200-1276), il faut un ticket pour visiter. Depuis le parking, on aperçoit, en contrebas, les habitations en parfait état. Cliff Palace est véritablement le plus beau site du parc. Au total 217 pièces auxquelles les habitants accédaient par des échelles, et 23 kivas dans une cavité longue de 100 m, profonde de 27 m, et haute de 18 m. La construction était prévue pour 200 à 250 personnes, c’est la plus grande, de ce type, en Amérique du Nord.
Au cours de la visite, guidée par un ranger,, on ne pénètre pas à l’intérieur des pièces, c’est formellement interdit.

Balcony House: Ticket nécessaire. C’est un balcon en bois, sans barrière, qui différencie cette habitation. L’accès est difficile, surtout pour un groupe, il faut presque marcher à 4 pattes dans un tunnel de 4 m et grimper 32 barreaux d’échelles!


Pithouse
Tower House


RUINS ROAD WEST " Mesa Top Ruins"


Dans cette section du parc, les sites ne sont pas aussi grandioses que dans la section précédente. Par contre, le panorama est plus beau et propice à quelques arrêts photos.


Pithouse: Early pithouse de la fin des années 500, construit par les vanniers évolués. Habitation creusée dans le sol au-dessus des plateaux.

Square Tower Housee: Point de vue sur cette belle maison dans la falaise (1100-1300). Impossible de descendre.

Pithouse & Pueblo ruins: Idem, pithouse de Vanniers évolués (400 à 750). Sun Point View: Beau point de vue d’où l’on aperçoit 19 sites dans les canyons. Belle vue sur Cliff Palace et Sun Temple.

Sun Temple: Pas besoin de descendre dans le canyon, les restes du temple sont sur le plateau. Structure énigmatique de 30 m x 20 m, probablement pour les cérémonies. Il semblerait que les indiens aient abandonné Mesa Verde, avant que la construction ne soit achevée.


FAUNE & FLORE

Flore: Arbustes, sauge, pins ponderosa, genévriers, bouleaux, yucca, armoise, pins parasol, figuiers de barbarie...

Faune: Cerfs-mulets, chiens de prairie, écureuils, vautours, dindons sauvages (B. Franklin voulait en faire le symbole des USA), geais bleus, colibris, lézards (turquoises à tête dorée), serpents « bull snake » inoffensifs, lapins, pumas, coyotes, quelques ours…


Armoise
Genévrier
Pin Parasol
Figuier Barbarie
Coyote
Ecureuil
Vautour
Bull Snake

 
USA&You - © 2003