MONTEREY, CA
Click for Monterey, California Forecast

185 km au sud de San Francisco

Population : 33.000 habitants

17 Mile Drive: côte
17 Mile Drive: cypres


HISTOIRE


·       Les indiens Ohlones ont vécu dans la région plus d’un millier d’années avant que le capitaine portugais, Juan Rodriguez Cabrilio, au service du roi d’Espagne, n’aperçoive la baie depuis l’océan en 1542.

·       60 années plus tard, en 1602, le navigateur Sébastien Vizcaino « redécouvre » la région et cette fois ci débarque à proximité de l’emplacement de l’actuel vieux port et baptise le site Monterey, du nom de son patron, le vice-roi de la Nouvelle Espagne ( le Mexique), le Comte de Monte Rey.

·       Les Espagnols ne reviendront pas avant 1770. Le roi d’Espagne, Carlos III, détache Gaspar de Portola de Basse Californie (Mexique) pour fonder à Monterey le premier Presidio de Haute Californie. Il est accompagné du Padre Junipero Serra, chargé quant à lui d’établir une chaîne de missions sur toute la côte. Le premier Presidio et la première mission furent installés en bordure du lac El Estero.  Sur Pacific Street, à l’angle de l’actuel presidio, une plaque matérialise l’endroit ou S. Vizcaino puis G. de Portolla débarquèrent.

·       En 1775, le roi d’Espagne déclare Monterey Capitale de Basse et Haute Californie. Elle le restera après 1821, date de l’indépendance du Mexique vis à vis de la couronne d’Espagne. Grâce à l’annulation des lois espagnoles restrictives sur le commerce, Monterey devient un important port international pour le commerce des peaux de vaches et du suif, graisse animale qui entre dans la composition des bougies.

·       Les Américains unis manifestent un intérêt grandissant pour la Californie. Le 7 juillet 1846, le commandant John Sloat débarque à Monterey avec 225 soldats et proclame la Californie état des Etats Unis. En 1949, San José devient officiellement la Capitale de la Californie.

·       N’ayant plus son statu de capitale, Monterey décline et du même coup, la fièvre de l’or qui balaye la Californie en 1848 entraîne avec elle ses habitants. Dés 1850, l’ancienne capitale est tombée dans l’oubli...

·       Dans les années 1880, grâce au chemin de fer, c’est sous les traits d’un lieu de villégiature pour riches industriels que Monterey va renaître. Ouverture du très chic hôtel Del Monte avec golf, tennis...

·       A la même époque, les pêcheurs chinois et les Italiens découvrent une gorge sous-marine de 96 km de long dont les eaux froides riches en éléments nutritifs abritent une faune abondante.

·       C’est également  à la fin des années 1800 qu’on pratique la pêche à la baleine.

·       Au début des années 1900, les conserveries de poissons étaient nombreuses et florissantes. Au milieu du siècle, Monterey était devenue la capitale mondiale de la sardine, notamment dés la première guerre mondiale.

·       1950 fut une période tragique, les sardines ont mystérieusement disparu de la baie... Pêche excessive, modifications océaniques... peut-être les deux raisons à la fois. Les conserveries ferment les unes après les autres pour se transformer en bars, tripots, bordels, et autres lieux de perditions.

·       Aujourd’hui le quartier rebaptisé Cannery Row renaît sous les traits d’un quartier très touristique avec ses galeries marchandes et ses restaurants. Au N° 800 subsiste une marque du passé, le laboratoire marin fouetté par les vents du Dr Ricketts, ami et personnage principal d’une nouvelle de Steinbeck.

·       En 1984, on  inaugura le Monterey Bay Aquarium, construit dans la plus grande de ces conserveries, la conserverie HOVDEN, la dernière à avoir fermé (1972). Le projet a été financé par la famille Packard, il a nécessité 7 ans de travaux et coûté  50 millions de dollars.

·       Depuis 1958, chaque année, en septembre se tient le « Monterey Jazz Festival »

·       Au cours des dernières décennies, Monterey est redevenue une destination touristique à la mode et l’escapade favorite pour le week-end des habitants de San Francisco.


Monterey Bay Aquarium: méduse
Sea Lion


VISITE


En venant de San Francisco par Del Monte Avenue, prendre à gauche Camino Aguajito puis tourner à droite sur Fremont St., on contourne alors le lac El Estero et le parc.

Après la via Mirada, sur la gauche, à la seconde pointe du lac: La Mirada, adobe du début du 19ème, elle abrite des objets d’art anciens et contemporains. Entourée d’un superbe jardin.

 

Après la Mirada, prendre la seconde à droite, Church St, pour passer devant la chapelle de la mission fondée par le padre Serra en 1770.

Prendre Abrego St. à droite puis Pearl St à gauche.

Au bout de la rue, devant le jardin triangulaire: Cooper Molera Complex.

Au carrefour prendre légèrement à gauche Polk St.:

Casa Gutierez (à droite) de style adobe-mexicain. Monterey Peninsula Museum of Art (N° 559 Pacific St.) de 1959, à la fois musée d’art dédié aux anciennes peuplades, et musée d’art contemporain.

Larkin House, adobe de 1834, appartenant au riche marchand Thomas O. Larkin, à la fois consul et agent secret avant et pendant le rattachement de la Haute Californie aux Etats Unis. Mélange d’adobe et d’architecture Nouvelle Angleterre.

Continuer de descendre Pacific St. et prendre à droite Del Monte Avenue. A gauche du carrefour se trouve:

La Casa Soberanes, avec son jardin en pente bordé de cyprès et sa grille bleue. Architecture coloniale 1840’s.

 

·          Les commerces chics et les restaurants sont concentrés sur Alvarado qui descent jusqu’au port. Fisherman’s Wharf, est l’endroit idéal pour acheter quelques souvenirs, flâner, déguster des poissons ou une soupe de clams bien chaude. C’est également le point de départ de mini croisières de découverte du milieu marin.

 

·          Le Monterey Bay Aquarium, mérite qu’on lui accorde quelques heures. Ne comptez pas voir des poissons tropicaux multicolores, il est consacré à la faune et à la flore (forêt d’algues) aquatiques locales, d’ailleurs ses bassins reposent sur l’océan. L’aquarium des méduses remporte un réel succès, de même que le bassin des loutres de mer, à l’extérieur, notamment aux heures des repas.



Pacific Grove: maison victorienne
17 Mile Drive: cerfs


PACIFIC GROVE

Nous ne sommes pas les seuls à apprécier cet endroit superbe. Chaque automne se produit la même invasion, après celle des touristes, celle des papillons !

Ils portent le nom de Monarchs ou Danaïdes. Ce sont ces papillons oranges et noirs très connus.

 

Ces papillons descendent du Canada en longeant le Pacifique. Après avoir volé sur plus de 4.000 km, ils viennent  invariablement déposer leurs larves sur les cyprès de Pacific Grove. Comment font-ils pour retrouver cet endroit où ils ne sont jamais venus auparavant, c’est un mystère. Et d’autant plus que par rapport à l’année précédente, c’est à chaque fois la 5ème génération qui vient ici se reproduire (un papillon ne vivant guère plus de 2 mois).


17 MILE DRIVE

Sur la côte Est, c’est en Floride qu’ils vont se reproduire.

27.2 km de route à péage, en bordure de la péninsule de Monterey et à travers la forêt de Del Monte. A l’origine cette promenade était proposée, en calèche, aux richissimes clients de l’hôtel Del Monte, inauguré en 1880 à Monterey. Il abrite aujourd’hui les élèves diplômés supérieurs de l’école navale. Le Lodge d’origine, construit en rondins de bois en 1909, a été remplacé par le Lodge de Peeble Beach et l’hôtel Inn at Spanish Bay, deux complexes de golf de renommée internationale.

Des villas somptueuses avec de grandes baies vitrées sans rideaux tournées vers l’océan, des terrains de golfs, des cerfs, des écureuils, des marmottes, des pélicans, des phoques… un surprenant mélange, en parfaite harmonie, malheureusement parfois noyé dans la brume.


SEA LIONS

Au printemps ils élisent domicile sur les plages pendant 2 mois pour se reproduire. L’espérance de vie est de 18 ans pour les mâles, 23 ans pour les femelles. La reproduction est possible à l’âge de 4 ans chez les mâles comme chez les femelles, mais pour les mâles en réalité, elle n’est effective qu’à l’âge de 10 ans car ils doivent batailler dur et se défendre des autres mâles plus imposants pour conquérir jusqu’à 5 femelles. Ils s’accouplent jusqu’à 5 fois mais 2 saisons seulement.

Au cours des 2 mois qu’ils passent à terre, ils ne s’alimentent pas et perdent jusqu’à 100 Kg.

 



Copyright ©  2001- 2003 USA & You