MONUMENT VALLEY

 

 

 GEOLOGIE

 

La naissance de Monument Valley remonte à environ 70 millions d’années, alors qu’un bras de l’actuel Golfe du Mexique recouvrait la région. L’élévation progressive du sol repoussa les eaux qui laissèrent derrière elles une vaste plaine de nature schisteuse, entaillée de failles et de crevasses. Un léger plissement de l’écorce terrestre provoqua des craquèlements et des plateaux (mesas) sont apparus. L’érosion au cours des millénaires les transforma en buttes étrangement sculptées auxquelles on a envie de donner un nom, tant elles nous rappellent parfois des formes humaines ou des objets.

 

 

 NAVAJO INDIAN RESERVATION   « NAVAJOLAND »

 

Dans le nord-est de l’Arizona, débordant sur l’Utah et le Nouveau Mexique, 64.700 km² en plein cœur du plateau du Colorado, soit l’équivalent de la Virginie de l’Ouest, de la Suisse ou encore de 4 départements français.

Désertique et ridé de canyons, le territoire se couvre cependant de forêts denses et de lacs à l’est, au-delà du Canyon de Chelly.

 

Ils ont baptisé leur réserve, Nation Navajo, et sur de nombreux points agissent comme un petit pays indépendant entouré par un très grand pays.

 

 

   VISITER MONUMENT VALLEY

 

Navajo Tribal Park SignOn accède au Parc Tribal de Monument Valley depuis Kayenta. L’entrée du parc est à 50 km de Kayenta. A divers endroits, des boutiques (cabanes délabrées en panneaux de particules de bois) vous vendent des bijoux en argent et turquoises. Au-delà du Visitor Center la route s’arrête pour faire place à des  chemins de terre rouge, aux virages parfois difficiles à négocier. On peut visiter le parc avec sa propre voiture, mais la mécanique est soumise à rude épreuve, de même que la climatisation dont les filtres se bouchent à cause de la poussière rouge qui s’infiltre partout. La plupart du temps les visiteurs conduisent une voiture de location, et se soucient peu de l’état du véhicule, cependant, s’il pleut, remettez la visite à plus tard, s’il a plu, renoncez à faire la visite avec une voiture ordinaire, vous avez toutes les chances de rester embourbé. Aux abords du Visitor Center, les Navajos  vous offrent la possibilité de vous conduire en véhicules tous terrains, individuellement ou en groupes, ou encore de louer un cheval. Pour les groupes en circuit organisé, des minibus joliment décorés, au charme « très navajo », entendez par là, sans autre climatisation que les fenêtres qui ne se ferment plus depuis longtemps, et dont la porte est immobilisée par un tendeur, sont prévus. Si on fait abstraction de tous ces petits détails superflus, une visite de Monument Valley  dans un tel véhicule, vous laissera un souvenir impérissable. Conseil :Le jour de la visite, évitez de vous habiller en blanc… Il est possible de visiter un hogan, habitat traditionnel navajo, et d’acheter des bijoux lors de l’arrêt au point de vue « John Ford Point ».

 

Lorsque vous choisissez un voyage organisé, s’il est mentionné dans la brochure du Tour Operator que le circuit passe par Monument Valley, assurez-vous qu’une visite en 4x4 ou minibus avec les Navajos, au coeur même du Parc Tribal est prévue, et que l’approche ne se limite pas à un arrêt de votre car au Visitor Center  du Parc, ce qui serait très frustrant. !



Copyright ©  2001- 2003 USA & You