PALM SPRINGS, CA


Population : 44.200 habitants
Sonny Bonno de l’ex groupe Sonny and Cher, fut maire de Palm Springs.


Wind mills
Downtown Palm Springs
.

Lorsqu’on arrive de Los Angeles, par la highway 10, sur la gauche, donc au nord, se dressent les Indio Hills. Au pied de ces hauteurs passe la faille de San Andreas, parallèlement à la Hwy 10, tandis que de l’autre coté s’étendent Palm Springs, au pied des Monts Santa Rosa et San Jacinto (2600m), et la vallée de Coachella.

La ville se trouve dans le désert du Colorado, surnommé le bas désert car il n’est qu’à 62 m au-dessus du niveau de l’océan. Le désert de Mojave, ou haut désert à  1220m au-dessus du niveau de l’océan, se trouve un peu plus au nord, il commence au-delà des Indio Hills, au niveau des Little San Bernardino Mountains.

HISTOIRE
Les premiers occupants de la vallée étaient les indiens Cahuila, d’ailleurs, une bonne partie des terrains de la ville sont loués ou ont été achetés à ces indiens agriculteurs. On les retrouve dans la réserve indienne voisine, Agua Caliente.

Le premier colon blanc a construit une maison d’adobe en 1884, et en 1893 un premier hôtel fut inauguré. Ces bâtiments existent toujours mais ils ont été déplacés au Village Green Heritage Center, musée historique, à proximité du centre ville.

Le climat chaud et sec, et les sources naturelles d’eau chaude ont fait de Palm Spring, au début du siècle, une ville de cures thermales. Sa véritable expansion date de 1930 lorsque les stars hollywoodiennes ont voulu goûter aux plaisirs de la vie dans le désert. De riches hommes d’affaires les ont imités, et la réputation de Palm Springs était désormais établie!

Downtown Palm Springs
Downtown Palm Springs


ECONOMIE

Palm Springs est la plus grande et la plus connue d'une série de villes de retraite (Palm Desert, Thousand Palms, Cathedral City, La Quinta, Rancho Mirage), et de complexes de loisir de la région. Palm Springs est la capitale mondiale du golf, elle compte 80 parcours de golf. De nombreux tournois sont organisés.

Conditions d’urbanisation très strictes: il est interdit de construire en hauteur, de placarder des publicités trop clinquantes, de faire de l’ombre à son voisin en construisant sa maison.

La communaté Gay et Lesbienne n'a pas été oubliée, de nombreux resorts de toutes tailles et de toutes catégories sont réservés à une clientèle exclusivement gay , lesbian, ou gay friendly.




L'OR LIQUIDE

Nous sommes en plein cœur d’un désert aride et pourtant on dispose de 170 hectares de pelouse, de 10 hectares de lacs et de canaux, de 10.000 piscines qui engloutissent des milliards de litres d’eau. L’évaporation de l’eau des piscines et de l’arrosage des pelouses représente 10 fois la quantité d’eau qui tombe en une année à Palm Springs (12 cm). Cette eau doit donc être ponctionnée dans le Colorado. Le gazon est le symbole du désert dompté. Mises bout à bout, les pelouses de l’Amérique entière pourraient couvrir 3 fois la superficie de la France...

Les grands complexes hôteliers semblent trôner sur cet or liquide. Ces grands resorts n’ont pu être réalisés que parce que les promoteurs ont racheté les terres aux fermiers, et du même coup le droit d’utiliser l’eau à volonté pour une bouchée de pain. L’eau était l’élément indispensable au développement de l’Ouest sauvage après 1848, alors on faisait tout pour fournir de l’eau à profusion.

L’hôtel Marriott Desert Springs de Palm Desert, en périphérie de Palm Springs, est l’un des temples du culte de l’eau et de la démesure. Dans l’atrium de l’entrée, des gondoles et des barques flottent sur un lac artificiel communicant avec l’extérieur, tandis que dans les jardins, les flamants roses s’ébattent autour d’un étang.

Aujourd’hui, les indiens souhaiteraient faire reconnaître leur droit, quant à la propriété de l’eau, consenti autrefois par les blancs.

Swiming pool
Golf course
Marriott Desert Springs


CURIOSITES

Sur les hauteurs, on peut apercevoir la curieuse maison de Bob Hope. Alors qu’en ville on longera la clinique où les stars viennent se faire désintoxiquer. Les rues portent en général le nom de célébrités. Le centre ville est très coloré et très accueillant, des commerces, des restaurants, des bars à profusion. Il fait très chaud sur les terrasses des cafés, mais on a prévu des brumisateurs pour vous rafraîchir

The Living Desert:: à 15 mn, à l’est de Palm Springs, hwy 111 sud, N° 47900 Portola Av. Ouvert de septembre à juin, de 9:00 à 17:00. 9$.1500 variétés de plantes et 75 espèces d’animaux des différents déserts d’Amérique du Nord y vivent en liberté.

Desert Museum:  N° 101 Museum Drive. 5 $, ouvert de mi-septembre à mi-juin, du mardi au jeudi de 10:00 à 16:00,  vendredi 20:00. Exposition de 1300 objets d’art indien.

Palm Spring Aerial Tramway: Ph. (619) 325 1391. Tramway Rd. Téléphérique de la taille d’un bus du Mt Jacinto ($ 16). En 15 mn, on passe du désert à la fraîcheur des pics enneigés (2600 m). 85 km de pistes de ski.

Salton Sea: 80 km au sud-est, hwy 111. Une mer salée de 56 km x 22 km qui s’est ajoutée au paysage californien en 1905. Au cours de travaux pour l’irrigation des vallées situées 76 m en dessous du niveau de la mer, une digue destinée à détourner les eaux du Colorado s’est effondrée et les eaux se sont accumulées dans cette dépression pendant 2 années, c’est le temps qu’il a fallu aux ingénieurs pour trouver une solution.

Avec la chaleur, l’eau se serait évaporée rapidement si le drainage des irrigations n’était venu à nouveau remplir le bassin. Les eaux de couleur vert-brun sont plus salées que celles du Pacifique ! La teneur en sel des eaux du Colorado est multipliée par trois au sortir des champs. Salton Sea recueille les eaux polluées des champs.

La bordure Est constitue cependant une base de loisirs (plage, pêche, camping). On rencontrera également des plantations de dattiers et de citronniers dans cette contrée désolée

 
Mt Jacinto: Aerial Tramway
 


Copyright ©  2001- 2003 USA & You