PHILADELPHIE, Pennsylvania

 

Philadelphia skyline
Vie nocturne

 
PASSÉ


 

A l’image de Boston, Philadelphie a vécu des moments qui ont incontestablement marqué l’histoire des USA.

 

Philadelphie a vu le jour en 1681, après que le roi d’Angleterre, Charles ll, ait confié le territoire à William Penn, en guise de remboursement des dettes colossales contractées auprès de son défunt père. Penn baptisa la colonie Pennsylvanie, et fonda Philadelphie. Lui-même étant Quaker, Penn souhaitait ouvrir sa ville  à toutes les religions, à toutes les minorités persécutées par l’Eglise.

 

Philadelphie se développa progressivement. Au 18ème siècle elle attira toutes sortes d’écrivains et libres penseurs venant des autres états. C’est ici que naquit et grandit l’idée d’une véritable nation américaine, alors que le roi d’Angleterre ne cessait de taxer lourdement les colons depuis 1766. Des contestataires se réunirent en congrès pour répliquer et organiser une révolte, afin de mettre un terme à la domination de la couronne d’Angleterre, sur la Nouvelle Angleterre, un territoire qui comptait à l’époque 13 colonies.


Independance Hall
Independance Hall

De 1774 à 1776, les actions contre les Anglais se multiplient et s’intensifient. En 1776, Thomas Jefferson préside une commission qui rédige la Déclaration d’Indépendance. Celle-ci est adoptée le 4 juillet 1776, Independance Day, fête nationale désormais, mettant fin définitivement à l’autorité de Georges lll, roi d’Angleterre.

 

Les articles de la Confédération rédigés en 1777, mis en œuvre en 1781, se révèlent à l’usage insuffisant pour assurer la bonne marche du pays. La jeune république doit se doter d’une constitution en bonne et due forme !

 

En mai 1787, une convention de 55 membres, les Pères Fondateurs, dont George Washington, Benjamin Franklin, James Madison, se réunit à Philadelphie. Le 17 septembre de la même année, après de nombreuses tractations entre partisans et opposants d’un pouvoir central fort, ils présentent le document de 7 articles qui, deux ans plus tard, après ratification par au moins neuf des treize états membres, deviendra la Constitution des Etats Unis d’Amérique.

George Washington sera le premier président des USA, de 1789 à 1797, Philadelphie sera la première capitale des USA de 1790 à 1800. John Adams, vice-président sous George Washington, sera président de 1797 à 1801. Thomas Jefferson, vice-président sous John Adams, sera président de 1801 à 1809.


Historic Philadelphia
Historic Philadelphia
B. Franklin parkkway
City Hall


PR
ÉSENT


 

Coincée entre les rivières Delaware et Schuylkill, cette belle ville où l’ancien s’harmonise parfaitement avec le moderne, est comparable sur bien des points à Boston ou San Francisco. Philadelphie est américaine avec un petit quelque chose d’européen dans l’âme qui la rend très rapidement  attachante. On peut tout simplement marcher dans les rues de Philadelphie sans avoir l’air de débarquer d’une autre planète, une ville à échelle humaine, avec une réelle qualité de vie.

 

Une population relativement jeune, un centre ville animé, de petites rues bordées de vieilles maisons de briques brunes entièrement rénovées, des parcs, des cafés, des endroits sympathiques pour sortir le soir… Bref une ville dans laquelle on aimerait prolonger son séjour.

 

 

 


Copyright ©  2001- 2003 USA & You