PHOENIX, AZ

 

Skyline

 

Au cœur du désert de Sonora,  la fournaise de l’Amérique !

Capitale de l’état d’Arizona.

Population : en 1940, il n’y avait que 40.000 habitants, aujourd’hui, il y en a 1 million, 2 millions si on compte l’ensemble de la Valley of the Sun.

Tous ces gens veulent voir leur piscine remplie à ras-bord, et leur pelouse bien verte. Ce ne sont pas les revolvers qui ont permis de faire la conquête de l’Ouest sauvage mais l’air conditionné et l’eau !

 

Phœnix occupe la 9ème place parmi les villes américaines.

 

 

 HISTOIRE

 

Water SystemLes plus anciennes traces d’une ville, qu’on ait pu retrouver à l’emplacement de la ville moderne datent de 300 ans avant JC. Elles ont été laissées par les indiens Hohokam. Ils ont disparu, il y a environ 500 ans mais leur savoir et leur culture restent présents. Les canaux d’irrigations qu’ils avaient mis en place à partir de la Salt River, pour cultiver le coton et le maïs, ont servi de modèles aux canaux actuels. Des musées témoignent de leur culture, et de leur architecture, souvent imitée, jusque dans la construction de certains ponts sur l’autoroute.

 

Aujourd’hui, l’Arizona compte 23 réserves indiennes soit environ 50.000 indiens américains issus de 17 tribus différentes (Apaches, Hopis, Navajos, Chiricahuas...).

 

La ville moderne fut bâtie sur les rives de la Salt River en 1860. C’est un colon qui lui a donné son nom, ayant le sentiment de faire revivre l’ancienne ville indienne Hohokam, tel le Phœnix qui renaît de ses cendres...

L’arrivée du chemin de fer en 1887 et la désignation de Phœnix comme capitale du territoire d’Arizona en 1889, favorisèrent l’immigration, de même que la construction du barrage Théodore Roosevelt sur la Salt River en 1911.

 

 

 ECONOMIE

 

Les ressources de Phœnix sont basées sur l’hôtellerie, la restauration, les loisirs en général, le commerce, et l’industrie Hi-Tech.

Avec plus de 300 jours d’ensoleillement par an, une température moyenne de 29.5° C (85° F) et seulement 18 cm de précipitations annuelles, on comprend aisément pourquoi la ville connaît une des croissances les plus rapides du pays.

Mais si la source du Colorado venait à se tarir, Phœnix retournerait au sable du désert de Sonora.

 

 

 SAGUARO

 

 

C’est dans cet environnement hostile du désert de Sonora que se développent les cactus Saguaro, dont la taille peut atteindre 15 m, et l’espérance de vie 150 ans.

Ce n’est qu’à la nuit tombée qu’éclosent leurs fleurs blanches, et pour une journée seulement. Ces fleurs à l’odeur fétide attirent les colibris et les chauves-souris qui viennent y butiner sans jamais se poser sur la plante. Les indiens utilisent encore le fruit pour en extraire un sirop sucré.

Maltraités par l’homme, les ¾ des Saguaros ont disparu au cours des 50 dernières années. Des pilleurs les arrachent pour les revendre à des particuliers prêts à dépenser des fortunes pour en avoir un dans leur jardin.

Depuis 1848, après la défaite des mexicains, les Américains ont cherché à dompter la terre aride et hostile du désert. Les cactus n’ont fait qu’embarrasser les colons qui avaient besoin de terres pour leurs cultures.

Et comme le gouvernement fédéral encourage la colonisation des terres désertiques de l’ouest, les fermiers reçoivent l’eau à domicile pour une bouchée de pain...

 

 

 CURIOSITES

 

Rosson House at Heritage SquareHeritage Square, 6th & 7th Streets @ Monroe & Adam Streets, un bloc de maisons de la fin des années 1800, en plein cœur de la ville moderne. Visites guidées du mercredi au samedi de 10h à 15h30, le dimanche, de 12h à 15h30.

 

State Capitol, 1700 West Washington Street (vis. du lun au ven). Construit en 1899 pour abriter le gouvernement du Territoire (1889) de l’Arizona qui deviendra l’état d’Arizona en 1912.

Bâtiment de tuf (roche volcanique poreuse) et de granite. En 1976, l’industrie du cuivre a offert 15 t de cuivre pour recouvrir le dôme surmonté d’une Victoire. La rotonde impressionnante est décorée d’une frise mêlant trois des cinq « C » de l’Arizona: le Cuivre (cooper), le Coton, le Climat, il manque le bétail (Cattle) et le citron (Citrus). Au niveau supérieur, on visite le bureau du gouverneur et la bibliothèque (plafond raffiné).

 

Civic Plaza, Washington Street @ Central Avenue. Place construite en 1972 dans l’espoir déçu de donner un centre à la ville. La place agrémentée de fontaines et de statues recouvre un parking.  Coté sud, le Symphony Hall  qui abrite le Phœnix Symphony, coté Est, le Convention Center et à coté, le Heberger Theater Center.

 

Saguaro FlowersRawhide, 23023 North Scottsdale Road.  Petit parc à thème, village de l’ouest des années 1880. Commerces, restaurants, répliques de constructions (banque, barbier), attractions, combats de cow-boys (ponctuels).

 

Phœnix Zoo, le plus grand zoo privé à but non lucratif du pays. Plus de 100 animaux dans des décors qui rappellent leur environnement naturel.

 

Desert Botanic Garden, 10.000 plantes du désert, mesurant de quelques centimètres à 12 m et susceptibles de se passer de pluie pendant 5 années.

 

Heard Museum, 22 Est Monte Vista Rd. (lun-sam 10h-17h, mer 10h-20h, dim 12h-17h). Musée d’anthropologie. Entre autre... art indien des civilisations du Sud Ouest.

 

Nombreuses écuries de chevaux arabes, pour effectuer des promenades.

 

Dans les environs:

 

Golf CourseGoodyear, à 27 km du centre de Phœnix. En 1916, l’usine de caoutchouc et pneus achète des terres  dans la région pour y faire pousser le coton (égyptien) indispensable à la fabrication de ses produits. Dés 1920, les petites fermes sont devenues de très grosses exploitations entraînant l’expansion d’autres villes comme El Mirage, Surprise, Litchfield Park qui furent rattachées à Phœnix en 1946.

 

Sun City & Sun City West, résultat des projets du promoteur immobilier Del E. Webb qui avait compris que les retraités représentaient un marché considérable (30M d’américains ont plus de 65 ans). Le premier Sun City, lotissement pour retraités, fut construit dés 1960. Il faut avoir au moins 55 ans... et être suffisamment riche! Plus de 60.000 retraités ont déjà choisi d’y vivre, alors qu’a présent, Del Webb songe à cibler une clientèle moins fortunée.

 

Fountain Hill, adorable bourgade au pied de collines entre Scottsdale et Mesa qui possède la plus haute fontaine du monde qui toutes les heures, de 10h à 21h, propulse son geyser à 170 m de hauteur.

 

Carefree & Cave Creek, 40 km au nord de phœnix. Dans le haut désert de Sonora, à 762 m au-dessus du niveau de la mer. Des dessinateurs du monde entier viennent y reproduire le spectacle qu’offre les montagnes environnantes. De plus les températures sont inférieures de 5° à 8° C à celles de Phœnix.

 

 

Biosphere 2, à 2h au sud de Phœnix (Oracle, hwy 77). Une serre de 140.000 m² abrite faune et flore des 7 différents climats de la planète (écosystème). Coût: 200 millions de dollars. Une expérience scientifique devenue attraction touristique

 

Biosphèee 2



Copyright ©  2001- 2003 USA & You