NEW ORLEANS, LA - NATCHEZ, MI  VIA BATON ROUGE

LA ROUTE DES PLANTATIONS, le long du MISSISSIPPI



 

Nottoway PlantationNottoway Plantation, quelques miles au nord de White Castle, sur la highway 1, dans la paroisse (comté) d’Iberville. Tel. (504) 545-27 30

45 mn de visite obligatoirement guidée.

Ouverte au public depuis 1981.

Comporte un restaurant luxueux, une boutique de souvenirs et 13 chambres à louer...

·       64 pièces, c’est une des plus grandes maisons de plantations de tout le sud des Etats Unis.

·        construite en 1859 par John Hampden Randolph, planteur de canne à sucre, originaire de Virginie.

·       maison de style grec italianisant, comprenant 22 colonnes de bois, avec une galerie semi-circulaire.

·       immense salle de bal au rez-de-chaussée de plus de 18 m de long.

·       le mobilier en bois de rose de la chambre des maîtres est l’œuvre de l’ébéniste orléanais Mc Krachen. Pendant la guerre de sécession, les bijoux furent cachés dans les montants du lit.

·       57 esclaves, jusqu’en 1861.

 

 

Baton Rouge CapitoleBâton Rouge, 130 Km de New Orleans.

Capitale de l’état, 2ème ville de Louisiane par sa population (220.000 h.), et 7ème port des USA.

Ville moderne en plein boom économique, avec deux universités, plusieurs musées  et surtout son Capitol imposant.

·       Le Capitol a été construit entre 1919 et 1932. C’est à la fois un monument ouvert aux touristes et un immeuble de bureaux, dans une débauche de marbre, de pierre et de bronze dans un style art-déco. 49 marches en granite des Minnesota, sur lesquelles sont gravés les noms des états de l’union et leur date d’admission, mènent à l’entrée principale. Haut de 135 m soit 34 étages.  La plate-forme d’observation du 27ème étage (8h-16h15) offre une vue impressionnante sur la ville, le complexe pétrochimique et le Mississippi par lequel les navires remontent de haute mer. Cafétéria en sous-sol.

 

 

 

 

 

Rosedown PlantationRosedown Plantation, 38 Km de Bâton Rouge, 1 Km au nord-est de la charmante bourgade de St Francisville, sur la highway 10. Tel. (504) 635-33 32

Sans doute la plus photographiée des plantations.

·       construite en 1835 par Daniel Turnbull, riche planteur de coton.

·       allée ombragée de  chênes,  jardins à la française (après la visite de Versailles des Turnbull) ornés d’azalées.

·       colonnes doriques en façade, 2 niveaux, pas de fenêtres dans le toit.

·       escalier en acajou à l’intérieur (la pastille d’ivoire apposée sur le bas de la rampe d’escalier signifie que l’hypothèque est levée).

·       dans le hall d’entrée, papier panoramique évoquant l’épopée de Roland (par Joseph Dufour, en 1830).

·       dans le salon, mobilier victorien en noyer (de Mallard, ébéniste à New Orleans).

·       dans la chambre nord, lit à baldaquin en acajou (Mallard)

·       salle de musique aux tentures bleu pâle, mobilier Régency.

·       salle à manger, on remarquera le punkah, sorte de chasse-mouches actionné par un esclave, durant tout le repas, à l’aide d’un système de poulies.

·       la chambre est décorée de meubles en papier mâché incrustés de nacre (époque victorienne), le lit à été fabriqué en Espagne, en 1850.

·       dans le jardin, on verra le cabinet du médecin, ainsi que les « gloriettes », les fontaines, les statues de marbre de Carrare, le jardin des plantes aromatiques, des herbes médicinales, les massifs à la française, les jardins à l’anglaise, la laiterie, la grange, la cabane à outils. La pelouse est arrosée par un système automatique souterrain.

 

Quand la guerre de sécession éclata, Rosedown fut ruinée puis abandonnée pendant 90 ans. Mrs. Underwood, une texane, la racheta en 1956, puis la restaura pendant huit ans. C’est aujourd’hui un véritable musée de ce que fut la vie opulente des planteurs avant la guerre de sécession.

 

 

Natchez, 93 Km de Saint Francisville, 144 Km de Bâton Rouge, dans l’état du Mississippi.

Petite bourgade bourgeoise provinciale de 26.000 h, Natchez a pourtant été la seconde ville la plus riche des USA, après New York. Elle est  surtout connue pour avoir été la première colonie établie sur les rives du Mississippi.

Au premier coup d’œil, elle ressemble à une ville fantôme, ennuyeuse à mourir...Mais le site, le climat subtropical, et les 500 maisons historiques, épargnées par la guerre de sécession, vous font rapidement changer d’avis.

Natchez est à elle seule un véritable condensé des trois périodes qui marquèrent le Sud:     

§          fin de la civilisation indienne due à l’arrivée des explorateurs français.

§          installation des colons.

§          prospérité des planteurs jusqu’à la guerre de sécession.

 

Longwood House 

Longwood House

 

·       Grand village, 400 Jefferson Davis blvd. Site archéologique transformé en parc et petit musée ridicule, dans l’ancienne cité des indiens Natchez, aujourd’hui totalement disparus...

·       Under the hill, en contrebas du quartier historique, sur la rive droite du fleuve. C’est le premier site choisi par les colons pour établir la ville et le point de départ de la Natchez Trace, piste reliant le fleuve à la ville de Nashville. Le développement du commerce fluvial, entraîna l’apparition des entrepôts, des saloons... et des bordels. On buvait beaucoup, on se battait beaucoup et on tuait beaucoup.  Une autre calamité, naturelle cette fois ruina ce vieux quartier: les glissements de terrains dus à un déplacement progressif du fleuve vers l’est. On décida alors de construire un nouveau Natchez sur le plateau dominant la berge et la mythique Water Street, bordée de maison sur pilotis, de ruelles en terrasses et de bars louches tomba en désuétude. Seul vestige de ce passé: Silver Street avec son saloon et ses restaurants pittoresques...

·       Le quartier « historique », le cœur de la ville est un rectangle parfait aux rues à angles droits. Avec l’apparition des vapeurs sur le fleuve au début du 19ème, l’économie de la ville s’orienta totalement vers le commerce du coton, permettant aux riches planteurs de faire édifier un nombre considérable de demeures aujourd’hui baptisées ante bellum. Sur les 500 épargnées, une quarantaine est ouverte aux visiteurs (payant et guidé) parmi lesquelles: Longwood House (104 Lower Woodville Road), Stanton Hall (401 High St.), 30 mn de visite, construite en 1859, est la plus grande maison octogonale des USA. Style très réussi d’inspiration orientale. A cause de la guerre, les travaux n’ont jamais été terminés, il était prévu de construire 3000 m² sur 6 étages, 26 cheminées de chauffage et un ingénieux système de miroirs sous la coupole pour éclairer les sous-sols! Opposé à l’abolition de l’esclavage, le propriétaire millionnaire fut ruiné après l’incendie de ses champs de coton par les nordistes (Yankees), la famille vécut dans les 9 pièces déjà achevées. A voir également:  Dunleith (84 Homochito St, hwy 61 S), Rosalie (angle de Canal et Orleans St.), Linden (Linden Place), The Elmes (215 S Pine St.), Mommouth (36 Melrose Av.), Auburn (Dunkan Park).

 

 

Stanton Hall



Copyright ©  2001- 2003 USA & You